Falafels aux courgettes

IMG_20160802_221850_crop_rsz


Ingrédients pour 25 falafels

  • 1 oignon hâché
  • 2 gousses d’ail écrasé
  • 1 càs de korma paste (selon vos goûts)
  • 1 càc de Raz-El-Hanout (selon vos goûts)
  • 1 càc de Curry (selon vos goûts)
  • 250g de farine de pois chiches
  • 50 g de farine sans gluten (mélange Schaar) ou farine de blé pour ceux qui le peuvent !
  • poivre
  • 3 courgettes
  • huile d’olive

Les étapes

J’ai fait les proportions un peu au pif, il faudra un peu tester : sur les photos, la pâte me semble encore un peu trop molle pour pouvoir retourner facilement les Falafels dans la poêle… Il faudra bien doser l’eau ajoutée pour parvenir à une fermeté suffisante pour tourner les falafels sans problèmes (ils ont tendance à s’écraser sur eux-mêmes et à accrocher un peu partout si la pâte est trop molle !).

  1. Les courgettes

Râper les 3 courgettes, les faire cuire dans de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles réduisent de moitié de volume et qu’elles soient brunies. Pour ceux qui ne supportent pas trop la digestion de l’oignon et de l’ail ou qui voudraient ajouter un goût d’oignons caramélisés, vous pouvez les incorporer aux courgettes et les cuire avec. J’aime bien les courgettes caramélisées c’est pourquoi je les ai fait cuire. Traditionnellement, les falafels comportent des légumes crus, donc n’hésitez pas à sauter cette étape par manque de temps ou de goût ! Dans une prochaine version, j’aimerais y ajouter des carottes râpées crues et de la menthe fraîche hachée..

2. La pâte de pois chiches

L’objectif ensuite est d’avoir à peu près le même volume de pâte que de courgettes afin d’obtenir au final des falafels bien moelleux.

Mélanger la farine de pois chiches avec la farine sans gluten / de blé. Incorporer les épices en tournant. Ajouter l’eau avec la Korma Paste (j’aime toutes les épices ci-dessus, du coup, j’ai tout mis !). Mélanger bien jusqu’à avoir une couleur homogène. J’ai préféré mettre dans cette pâte les 2 gousses d’ail écrasé et l’oignon haché pour qu’ils ne soient pas trop cuits au final. J’ajoute un filet d’huile d’olive pour éviter que ça n’attache trop dans la poêle.

3. La fusion

Mélanger les courgettes encore tièdes avec la pâte de pois chiches (avec l’huile de cuisson). On peut laisser reposer la pâte au frigo 24h (cela donnera plus de goût) ou faire les beignets de suite.

IMG_20160802_221543_crop_rsz

Quoiqu’il en soit, juste avant de faire des petites boules, j’ai ajouté du bicarbonate de soude pour aérer la pâte lors de la cuisson (on voit bien gonfler les beignets sur la photo ci-dessous ! ). Il faut en mettre très peu car le bicarbonate réduit les vitamines des légumes et je trouve aussi qu’il change le goût.

IMG_20160802_221555_crop_rsz

La cuisson est très rapide (5 minutes sur le feu moyen). Comme on peut le voir sur la photo, j’ai essayé de mettre un minimum d’huile dans la poêle (un peu comme pour les crêpes) pour éviter que ce soit trop gras. Habituellement les falafels sont plongés dans l’huile comme pour une friture.
Astuce 1 : Pour que ce soit encore moins gras et avoir une cuisson plus rapide de l’ensemble, on peut aussi les faire cuire au four.
Mais j’avoue ne pas avoir osé mettre le four en marche par cette chaleur…
Et voilà ! Le tour est joué !

Je précise que c’est la version rapide pour fainéants ! Pour ceux qui ont encore moins de temps que moi, on peut mixer les courgettes au lieu de les râper ! Sur Internet on trouve rarement des recettes avec farines et souvent les gens ajoutent des œufs, ce qui change le goût et ne correspond pas au falafel traditionnel… Si vous le faites, ne le dites surtout pas aux puristes !

Astuce 2 : Pour avoir une cuisson uniforme à l’intérieur, j’ai préféré faire des beignets plutôt écrasés que des boules parfaites.

Régalez -vous bien et n’hésitez pas à laisser vos questions, commentaires ou retour d’expérience ci-dessous !…

Portes ouvertes d’Echovert à Vauvert le 2 juillet 2016

Le Territoire en transition Petite Camargue vous invite aux « Portes ouvertes d’Echovert », un lieu alternatif qui vise l’autonomie locale dans le respect de l’humain et de la nature.

Le samedi 02 juillet de 10h à 19h, au programme visite et découverte :

  • le jardin collectif et agro-écologique « Les jardins de la Vallée verte »
  • la coopérative de produits sains et locaux « La Saladelle », autogérée par une cinquantaine de familles
  • les ateliers Montessori : une pédagogie basée sur le respect des processus naturels d’apprentissages.
  • Agro-foresterie un enjeux d’avenir : le projet « Agroforest – Les jardins de la Vallée Verte »
  • L’autonomie énergétique à Echovert

+ animations adultes et enfants, assiette « paella végétarienne » sur réservation ou repas tiré du sac, buvette, tombola,…

Cliquez ici pour voir l’affiche de l’événement

Cliquez ici pour voir le programme de l’événement

Le lieu : Echovert – chemin des canaux – 30600 Vauvert